Il est un secret de polichinelle que l’Europe est le continent du football et des plus grands championnats à l’échelle planétaire. S’y déroulent chaque année des compétitions nationales d’envergure et de divers niveaux au cours desquelles de puissantes équipes s’affrontent. Parmi ces compétitions nationales, celle du Portugal, le classico retient particulièrement l’attention, car elle se dispute principalement entre les deux équipes ténors du football portugais : SL Benfica et FC Porto. Il est connu de tous que ces deux équipes sont des rivales déclarées. Pourquoi une rivalité si intense ? Découvrez-en toutes les explications ici.

 

Présentation des deux équipes

Pour atteindre leur niveau actuel, les deux équipes rivales ont parcouru un long chemin. Elles ont de ce fait une origine et une histoire qu’il est important de rappeler.

 

Le SL Benfica

SL Benfica est un club sportif portugais fondé le 28 février 1904. Également connu sous le surnom Aguias (aigles), il évolue en championnat du Portugal de football et désigne le club sportif de la grande capitale du Portugal, Lisbonne. Les joueurs de l’équipe portent du rouge et du blanc et sont entrainés par Rui Carlos Pinho da Vitoria sous la présidence de Luis Filipe Vieira depuis 2003. Benfica est l’un des clubs sportifs européens les plus populaires au monde, car il détient le record européen du plus grand pourcentage de supporters dans son propre pays, avec un nombre très élevé de socios (abonnés) sur internet. Avec à son actif un palmarès impressionnant, ce club sportif s’impose comme l’un des meilleurs de tous les temps. Il est l’un des fondateurs de la ligue nationale en 1934 et a toujours joué en première ligue. Ses supporters sont appelés benfiquistas et son stade est le stade de Luz.

 

FC Porto

Club sportif de la ville historique portugaise de Porto, le futebol clube do Porto ou FC Porto est une équipe de foot fondée le 28 septembre 1893 à Porto par Antonio Nicolau d’Almeida. Également fondateur de la ligue nationale depuis 1934, il est l’un des « trois grands » du football portugais. Les joueurs de l’équipe appelés les Dragons portent du bleu et du blanc. Estadio do Dragaos est son stade. Entrainé par Sergio Conceiçao sous la présidence de Jorge Pinto da Costa, ce club possède un palmarès extraordinaire et s’impose aussi comme l’un des ténors indétrônables du football européen et portugais.

 

Les raisons qui expliquent la terrible rivalité entre ces deux géants du football portugais

La rivalité qui existe entre le FC Porto et SL Benfica ne date pas d’aujourd’hui. Elle a ses racines enfouies dans les origines mêmes de l’histoire du pays. Ces raisons sont donc de diverses natures : elles sont historiques, politiques et culturelles. Aussi, à l’instar du Réal de Madrid et du FC Barcelone, la rivalité entre ces deux ténors du football portugais est-elle attisée par les supporters des deux équipes qui se livrent une guerre de mots et d’actes peu recommandables.

Des raisons historiques et culturelles

La rivalité entre les deux plus populaires clubs sportifs portugais est avant tout liée à l’histoire des deux villes : Lisbonne et Porto. En effet, Porto au nord est la ville ouvrière et industrielle du pays. Elle abritait en grande partie la classe prolétaire et possédait un niveau de développement plus ou moins bas. A contrario, Lisbonne était la riche et puissante capitale du pays et ne manquait pas de s’en prévaloir. Il existait donc naturellement une certaine aversion réciproque entre les habitants des deux villes. Il est important de rappeler que c’est par la ville de Porto que le football est entré au Portugal, et cela grâce à des marchands anglais en quête du fameux vin de Porto. L’un d’eux est même le fondateur du FC Porto qui existait déjà 11 années avant la naissance de SL Benfica. Porto se prévaut donc d’être la première terre ayant accueilli le football au Portugal. Aussi, bien qu’étant les deux plus grandes villes d’un même pays, Lisbonne et Porto possèdent des cultures et un mode de vie qui n’ont rien de similaire. Cette différence de culture en rajoute à la mésentente qui existe entre les habitants des deux villes.

 

Des raisons politiques

Lisbonne est aujourd’hui la capitale portugaise ; cela n’a certes pas toujours été le cas. À l’origine, la ville de Porto était considérée comme la capitale du Portugal. Elle a perdu ce privilège en faveur de Lisbonne qui lui a ravi la vedette, et cela par les œuvres des autorités politiques. Alors en proie à la régionalisation, le Portugal a très tôt fait de centraliser tout le pouvoir à Lisbonne au détriment de Porto qui a développé une certaine rancœur contre son adversaire. Lisbonne du haut de son piédestal ne tolérait pas l’audace de Porto qui osait lui tenir tête ; elle qui était la toute puissante. Tous ces faits et évènements ont tout naturellement attisé cette rivalité entre les deux clubs qui naitront plus tard.

 

L’arrivée du président Pinto da Costa à la tête du FC Porto

Avant l’arrivée de l’emblématique Pinto da Costa à la tête du FC Porto, le club ne connaissait pas un réel succès. Il était toujours à la traine derrière le grand Benfica. En effet, en près d’une dizaine d’années de rencontres, le FC Porto n’a pu gagner contre Benfica qu’une seule fois. L’arrivée de ce nouveau président a tout de suite changé la donne. En quelques années, le fossé entre les deux équipes a été comblé. Porto a réalisé en un temps record, un palmarès défiant celui de Benfica ; ceci n’a donc fait qu’attiser la lutte entre les deux et accélérer la course à l’excellence.

 

Les agissements des joueurs et des supporters

À l’opposé de toutes les raisons ci-dessus expliquées, notamment celles historiques, culturelles et politiques, d’autres faits ou éléments sont aussi à la base de cette vive rivalité entre les deux équipes pourtant sœurs. En effet, les joueurs et les supporters des deux géants du football portugais et européen de par leurs différents agissements ravivent cette flamme déjà si ardente entre les deux équipes.

  • Agissements des joueurs

Plusieurs joueurs des deux clubs se livrent à un jeu de brutalité réciproque. En effet, certains joueurs à l’image de Joao Pinto de Benfica et Paulinho Santos de Porto bien qu’étant équipiers dans l’équipe nationale ressentent une grande aversion l’un envers l’autre. À titre illustratif, il est déjà arrivé à plusieurs reprises que pendant des rencontres entre les deux clubs, ces deux joueurs en viennent aux mains. Aussi, est-il perceptible dans le jeu des deux équipes, une certaine agressivité. Tout ceci n’est pas de nature à améliorer les relations déjà assez houleuses entre les deux ténors du football portugais.

  • Agissements des supporters

À l’instar des joueurs des deux équipes rivales, leurs supporters ne se tolèrent pas vraiment. Au cours des matchs opposant les deux clubs, les supporters ne manquent aucune occasion de s’insulter et de se jeter des pierres. Certains s’en prennent directement aux joueurs de l’équipe adverse.

  • Agissements des dirigeants des deux équipes

Plusieurs scandales ont déjà éclaté au Portugal, mêlant les dirigeants des deux équipes. À titre illustratif, au cours d’une saison, le directeur de la communication du FC Porto a révélé des documents laissant entendre que le Benfica avait corrompu des arbitres. Parallèlement et après une rencontre avec une autre équipe, le FC Porto s’était plaint d’un mauvais arbitrage, arguant que l’arbitre aurait oublié de siffler un penalty. En riposte, le Benfica a publié sur son compte Twitter, une vidéo qui prouvait qu’il n’y avait pas d’erreur d’arbitrage. Il aurait été démontré plus tard que la vidéo avait été truquée par les dirigeants de Benfica pour camoufler l’erreur d’arbitrage.

 

Quelques palmarès des deux équipes

Les deux rivales du Portugal ont à leur actif des palmarès remarquables. Benfica et FC Porto se sont affronté à 240 reprises, dont 94 victoires pour Benfica et 91 pour le FC Porto. Sur le plan international, Benfica a remporté deux ligues des champions, de même que Porto avec plusieurs autres coupes internationales. Toutefois, Benfica reste le détenteur du plus grand nombre de titres nationaux.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here