Une agence de voyages propose des vols et commercialise des séjours. Elle représente aussi un intermédiaire entre les tour-opérateurs et les voyageurs. La création de cette agence impose le respect des règles fixées par la réglementation spécifique relative au Code de tourisme. Ce code n’exige plus des compétences préalables pour l’ouverture d’une telle agence. Mais, vous devez souscrire à une garantie financière auprès d’une institution habilitée. Par ailleurs, l’administration vous contraint à une immatriculation de votre structure aux registres de commerce et des opérateurs de voyages avec l’obligation de payer une assurance professionnelle annuelle. Si vous comptez créer également une agence qui intervient en ligne, vous devez vous conformer aux exigences prévues par la réglementation relative à la CNIL.

Les conditions préalables

La création d’une agence de voyages impose la conception d’un business plan ainsi que l’élaboration d’un document de financier prévisionnel. Vous ne devriez pas vous précipiter sans une étude préalable qui vous permet de connaître le marché. La réussite de votre entreprise exige que vous identifiiez au préalable la part de marché à laquelle vous pouvez prétendre. Prenez aussi le temps de concevoir un bon business plan afin d’identifier et de décrire le modèle économique susceptible de permettre à votre société de décoller véritablement. Vous devez réaliser une estimation précise des dépenses à effectuer et calculer le chiffre d’affaires critique qui vous garantit la rentabilité de votre business. Au besoin, contactez un expert-comptable ou une structure spécialisée. Profitez de cette étape pour déterminer le statut juridique le plus adéquat pour votre agence de voyages.

Cette formalité indispensable vous permet de réaliser une étude du marché afin de cerner précisément les contours du type d’agence à créer. Vous pourrez alors vérifier si votre société survivra et pourra affronter la concurrence de manière efficace et réussie. Vous profitez de cette étape pour discuter avec les différents tour-opérateurs avec lesquels vous souhaitez travailler. Vous élaborez des documents qui informent aisément vos partenaires sur la vision de votre entreprise ainsi que ses perspectives. Cela vous préserve d’une faillite précoce.

Par ailleurs, vous pouvez très bien créer une agence de voyages sans disposer d’un parchemin ou d’une expérience professionnelle dans le secteur d’activité selon le code de tourisme. Toutefois, vous devez maitriser au moins quelques connaissances et avoir certaines qualifications pour gérer efficacement votre business. À défaut d’un BTS ou d’un diplôme équivalent en tourisme, offrez-vous une formation sommative dans le secteur d’activité, car certaines compétences restent incontournables pour lancer une agence de voyages. Vous devrez connaître les destinations et les produits. Une collaboration avec les voyagistes s’impose. Cela requiert un sens commercial indéniable et une aisance de négociation. Une autre alternative consiste à effectuer un stage de quelques mois dans une agence de voyages pour gagner en expérience.

L’incontournable « garantie financière tourisme »

La création d’une agence de voyages impose la souscription à une garantie financière. La réglementation a mis en place cette contrainte pour permettre aux agences d’assumer leur responsabilité financière en cas d’accidents éventuels ou d’annulation de voyage. Cette garantie peut aider l’agence à mobiliser rapidement une somme importante en cas de remboursement ou de rapatriement. En situation de dépôt de bilan, ce fonds facilite le retour des voyageurs. Cette garantie représente une preuve de la capacité financière de l’agence de voyages à assumer ses responsabilités. Elle se renouvelle tous les 3 ans. Vous pourrez souscrire cette garantie auprès :

  • d’un organisme de garantie collective ;
  • d’un établissement de crédit ou d’une société de financement ;
  • d’un groupement d’associations ou d’organismes à but non lucratif autorisés par le ministre du Tourisme pour ce type d’opération ;
  • d’une compagnie d’assurance habilitée à effectuer ce type de prestation. Elle doit disposer d’un siège social dans un État membre de l’Union européenne.

Le montant de ladite garantie financière varie en fonction du chiffre d’affaires. Son montant minimum est fixé à 200 000 €. En cours d’exercice, il se calcule en fonction du volume du chiffre d’affaires de l’année écoulée. La création d’une agence de voyages exige donc que vous identifiiez un organisme prêt à se porter garant pour vous. Vous lui transmettez un dossier qui comprend un business plan et un document financier prévisionnel.

Par ailleurs, vous pouvez choisir de créer votre agence de voyages sous la forme d’une association loi 1901. Dans ce cas, la garantie financière s’élève à 30 000 € au lieu de 200 000 €. Cela représente une excellente alternative à la création d’une entreprise individuelle ou d’une société.

La démarche administrative

Elle commence par l’immatriculation de votre agence de voyages au centre de formalité des entreprises (CFE) et de la chambre de commerce et d’industrie (CCI). Le coût de ces formalités varie selon le statut juridique pour lequel vous avez opté. Vous déboursez 100 euros pour une entreprise individuelle tandis qu’une société requiert 250 euros environ. Vous prenez le temps de rédiger les statuts constitutifs de votre agence de voyages si la forme juridique de votre structure est une SARL, une EURL, une SAS ou une SASU. Dans ce cas précis, vous effectuez l’enregistrement de votre agence au service des impôts et vous publiez un avis de constitution de votre agence de voyages dans un journal d’annonces légales. Après l’immatriculation, le centre de formalité des entreprises transfère votre dossier au registre du commerce qui vous fournit un extrait Kbis.

Immatriculation au registre des opérateurs de voyages et de séjours

La création d’une agence de voyages impose certaines formalités supplémentaires. Vous devez effectuer une immatriculation au registre des opérateurs de voyages et de séjours pour que votre agence de voyages existe pleinement. Cet enregistrement peut intervenir en ligne sur le site de l’organisme Atout France. Cette opération se renouvelle tous les 3 ans et elle coûte 150 euros. L’immatriculation s’obtient généralement après un mois d’attente. Après cette étape, votre agence de voyages intègre la communauté des opérateurs de voyages.

La souscription d’une assurance responsabilité civile.

Pour exercer de façon réglementaire, la loi impose de souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle. Vous devez préciser à vos clients les risques pris en charge et les garanties souscrites. Cela protège votre structure et vos clients en cas de sinistre. La souscription d’une assurance représente un véritable atout pour attirer la clientèle. La commission d’immatriculation atteste annuellement la validité du contrat d’assurance.

Comment créer une agence de voyages en ligne ?

La création d’une agence de voyages en ligne respecte les démarches précédemment décrites. Toutefois, vous devez aussi vous conformer aux obligations en matière de protection des données personnelles sur Internet (CNIL).

À l’issue de ces différentes étapes, votre agence de voyages peut officiellement lancer ses opérations pour le bonheur de sa clientèle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here