Réputé pour ses longues plages de sable et son beau temps ensoleillé, le Portugal compte de nombreux endroits magnifiques. On ne parle plus de sa bonne nourriture avec un excellent rapport qualité/prix et ses locaux très accueillants. C’est l’un des pays par excellence pour une destination mariage. Toutefois, il est capital que vous sachiez qu’un mariage au Portugal n’est pas un projet qu’on peut réaliser rapidement. En effet, pour se marier au Portugal, que ce soit la cérémonie civile ou le mariage religieux, on doit répondre aux exigences spécifiques prescrites par le Code civil d’enregistrement du Portugal. Ne laissez donc pas les lois du mariage du Portugal être un obstacle pour vos bons plans de mariage, surtout lorsque vous avez déjà fixé une date pour votre mariage.

Les exigences légales pour se marier au Portugal

Au Portugal, l’âge juridique pour se marier est de 18 ans. Il est valable aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Le consentement parental est alors obligatoire lorsque vous avez 16 ans ou 17 ans. La cérémonie de mariage se déroule en langue portugaise. Vous pouvez donc faire appel à un traducteur lors de la cérémonie si vous ne parlez pas portugais.

Avant leur mariage, les Français qui habitent à l’étranger devront se rendre au consulat ou à l’ambassade de France au Portugal pour l’établissement d’un certificat de capacité au mariage puis procéder à la publication des bans.

Il faut noter que les autorités consulaires ou diplomatiques françaises au Portugal ne peuvent procéder au mariage des futurs époux que dans le cas où ces derniers ont tous la nationalité française. Après leur mariage, les époux devront se rapprocher impérativement du Consulat ou de l’Ambassade de France au Portugal pour la transcription du mariage sur les registres d’état civil français.

Concernant la cérémonie religieuse

Il faut noter que les mariages de l’Église catholique sont contraignants sur le plan juridique. On ne peut pas se marier dans l’église catholique du Portugal lorsqu’on a été divorcé d’une alliance dans l’église catholique qui n’a pas été annulée de façon officielle.

Tout comme la cérémonie civile, la cérémonie religieuse est conduite en portugais. Les mariés peuvent donc faire appel à un interprète au cas où aucun d’entre eux ne parle portugais.

Les futurs mariés devront contacter le prêtre local de la région du Portugal où ils souhaitent se marier en vue de faire les arrangements nécessaires avant leur mariage. Dès qu’ils reçoivent l’approbation, leur mariage doit se tenir dans un délai de 3 mois.

Il faut noter que les églises anglicanes de Lisbonne, de l’Algarve, d’Estoril et de Porto ainsi que l’église écossaise de Lisbonne n’ont pas l’autorisation pour des mariages. Par conséquent, si les futurs mariés souhaitent faire un autre type de cérémonie religieuse (autre que celle de l’Église catholique), ils devront d’abord se marier civilement. Autrement, leur mariage ne sera pas juridiquement reconnu en vertu de la législation portugaise.

Concernant la cérémonie civile

Au Portugal, les cérémonies civiles sont juridiquement contraignantes. Elles sont organisées en portugais au bureau du registre par le greffier local. Bien évidemment que les futurs mariés sont autorisés à organiser un interprète tout au long de la cérémonie s’ils ne parlent pas portugais.

Les papiers nécessaires pour se marier au Portugal

Toute documentation doit être originale et approuvée par un timbre Apostille. Il s’agit d’un timbre qui authentifie les papiers exécutés à l’extérieur du Portugal, tels qu’un certificat de naissance, afin qu’il soit reconnu comme authentique à être utilisé dans d’autres pays. Toute documentation qui n’est pas en portugais doit être accompagnée de traductions officielles, traduites par une structure certifiée par le consulat portugais.

Chacun des futurs mariés aura besoin :

  • D’un passeport valide : ceux qui vivent au Portugal auront simplement besoin de leur certificat de résidence ;
  • D’un acte de naissance traduit en portugais par un traducteur assermenté : ce certificat de naissance doit être délivré dans les 6 mois qui suivent la date de mariage. Toutefois si le mariage a lieu aux Açores, les papiers peuvent être délivrés sur les trois derniers mois ;
  • D’un certificat sans obstacle : il s’agit d’un acte qui montre que le futur marié est à la fois libre de se marier et que son mariage sera reconnu une fois qu’il sera rentré dans son pays. Ce document a un délai de validité de 3 mois à compter de sa date d’émission. Il peut être demandé à un consulat à Lisbonne, Porto… Le consulat portugais et également le ministère des Affaires étrangères de votre pays peuvent fournir un tel document ;
  • Du consentement parental si l’un ou l’autre des partenaires a moins de 18 ans ;
  • Si le futur marié n’est pas à son premier mariage, il devra fournir un certificat de divorce ou un certificat de décès pour prouver la cessation de son mariage antérieur. Ces pièces doivent être délivrées au cours des 6 derniers mois suivant la date de mariage ou des 3 derniers mois si le futur marié réside aux Açores.
  • Il y a par ailleurs des formulaires que les futurs mariés doivent remplir. De même, il y a des frais à payer qui changent d’une année à l’autre.

Documents indispensables à compléter pour un mariage catholique

Le ou la futur (e) marié (e) devra fournir :

  • Une lettre officielle de son prêtre de paroisse qui autorise le mariage à célébrer dans l’église portugaise choisie (le prêtre devrait aussi obtenir une lettre de l’évêque de la paroisse à cet effet). Il faut également noter que la lettre du prêtre doit notifier que toutes les procédures de PRECANA ont été remplies par le futur marié. Ce dernier doit éventuellement inclure le certificat qui montre qu’il a assisté aux classes prémaritales ;
  • Le formulaire original d’enquête prénuptiale délivré par sa paroisse : ce document doit être en papier officiel de sa paroisse. De même, il n’est pas qu’un certificat, mais plutôt un type de questionnaire signé avec les sceaux/signatures de l’église et estampillé par le bureau de l’évêque local en dehors du prêtre ;
  • Tous ses certificats de baptême, de première communion et de confirmation en plus du formulaire d’enquête et des lettres de la part de l’évêque local ;
  • Si l’un d’entre les futurs mariés n’est pas catholique, il devra fournir un autre papier notamment une « Permission des religions mixtes » afin de témoigner que la célébration de mariage peut être effectuée par l’Église catholique portugaise. On peut obtenir ce document auprès de son prêtre local.

Il faut bien noter que tous les documents indiqués doivent être scellés ou estampillés par le bureau paroissial de l’évêque et régulièrement traduits en portugais.

Bon à savoir

  • Ces informations ne constituent qu’un guide général pour aider les futurs mariés à passer les bases pour se marier au Portugal. Par conséquent si vous projetez effectivement un mariage au Portugal, il est capital de prendre vos responsabilités en allant vérifier toutes ces informations afin de vous assurer qu’elles sont à jour ;
  • Vous pouvez consulter des sites web spécialisés comme « Ambassade de Portugal Lignes directrices du DFA pour se marier à l’étranger » pour obtenir plus d’informations sur les démarches pour se marier au Portugal ;
  • N’hésitez également pas à vous rendre sur des forums spécialisés sur le mariage au Portugal afin de partager les expériences de personnes qui se sont déjà mariées au Portugal et profiter de leurs conseils ;
  • Pour finir, il est judicieux de confier l’organisation de votre mariage au Portugal à un planificateur de mariage local. Grâce à son savoir-faire et son expérience, ce dernier vous accompagnera dans tout le processus de votre mariage, de la conception à la réalisation (salle de mariage au Portugal, équipe de planificateurs, photographe, mise en place de la cérémonie, réception et restauration de mariage, hébergement selon le lieu, etc.), et ce, sans aucun stress. Vous aurez le choix entre les meilleurs sites de mariage du Portugal (des lieux avec vue sur la mer, vintage, en ville, etc.), quels que soient vos goûts ou vos envies. Encadrés par des professionnels, vous bénéficierez d’un service personnalisé et vous économiserez en plus du temps et de l’argent. Facilitez-vous donc la vie et donnez vie à votre mariage au Portugal en misant sur un wedding planner !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here