Pour accéder au sol américain si vous n’en avez pas la nationalité, vous devrez disposer d’un visa ou d’une autorisation de séjour. Ce processus qui peut être long a été revisité dans le cadre d’un programme appelé Visa Waiver Program (VWP). Si vous êtes ressortissant des 38 pays qui participent à ce programme, vous pourrez bénéficier d’un accès facilité au sol américain. Toutefois, ce programme est assujetti à certaines règles. Les étapes qui suivent vous permettront d’organiser votre voyage de façon efficiente suivant les règles du Visa Waiver Program.

Étape 1 : Disposer d’un passeport en règle

Pour commencer par préparer votre voyage, vous devrez vous assurer que votre passeport est en cours de validité. Si votre passeport est expiré, songez à le renouveler ; autrement, vous devrez suivre une longue étape d’obtention de visa.

Étape 2 : Réserver les vols aller-retour

Avant de réserver vos vols ou de payer vos billets de transport, vous devrez vous assurer que la compagnie est reconnue par les autorités américaines. Une fois cette vérification faite, réservez ou achetez vos tickets en prenant en compte la durée maximale de 90 jours à ne pas dépasser pour bénéficier d’une autorisation ESTA.

Étape 3 : S’assurer que les informations médicales et judiciaires ne présentent pas de défauts

Les autorités américaines ne vous octroieront pas une autorisation d’ESTA si vos dossiers médicaux ou ceux judiciaires font état d’un problème qui pourrait engendrer un risque pour leur territoire. En vous faisant accompagner par des experts de l’obtention de l’autorisation ESTA, vous serez renseignés sur les problèmes que posent vos dossiers médicaux et judiciaires.

Étape 4 : Réserver le véhicule et l’hébergement

Que vous vous rendiez aux USA pour du tourisme ou des affaires, vous devrez vous assurer que sur place, vous pourrez vous déplacer aisément et dormir dans un cadre idéal. Vous pourrez chercher à avoir des informations utiles sur la location de véhicule ou des informations sur la réservation des hôtels pour rendre votre séjour plus pratique.

Étape 5 : Obtenir une autorisation ESTA

L’ESTA est un système électronique d’autorisation de voyage mis en place par les États-Unis dans le cadre d’un programme avec, à ce jour, 38 pays pour faciliter à leur ressortissant l’accès au sol américain. L’ESTA rend facultatif le visa pour les ressortissants de ces pays avant d’accéder au sol américain. Délivrée par le département de sécurité intérieure des États-Unis d’Amérique à travers internet, cette autorisation est très facile et rapide à obtenir.

Champs d’application de l’ESTA

Pour bénéficier des avantages liés à l’ESTA, il faut en premier lieu être ressortissant des 38 pays. Ces 38 pays sont : Allemagne, Andorre, Australie, Autriche, Belgique, Brunei, Chili, Corée du Sud, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Japon, Pays-Bas, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Norvège, Nouvelle-Zélande, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni, Saint-Marin, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Taïwan.

Si vous êtes ressortissant d’un de ces pays, vous pourrez faire votre demande d’autorisation en ligne d’ESTA pour les USA sur esta-online-usa.org. Vous devrez au préalable vous assurer de remplir les autres conditions de l’obtention d’une autorisation ESTA. En premier, il faut avoir un passeport dont la validité couvre votre séjour. Il faut être en mesure de voyager avec une compagnie reconnue par les autorités américaines. Vous devrez être en mesure d’obtenir un billet aller-retour et de respecter la durée maximale de 90 jours entre les deux trajets.

Le délai d’obtention de votre autorisation ESTA n’excédera pas les 72 h. Il faut rappeler que cette autorisation s’applique aux ressortissants qui veulent fouler le sol américain pour du tourisme ou pour des affaires. En ce qui concerne le second lot, c’est-à-dire ceux qui viennent aux États-Unis pour affaire, l’autorisation s’adresse aux affaires non rémunérées.

Une autorisation ESTA obtenue est valide pendant 2 ans à partir du jour où elle est délivrée. Elle devient invalide pour deux raisons principales. La première est relative à l’annulation de ladite autorisation par les autorités américaines. La seconde se présente lorsque le passeport auquel elle est liée expire.

Enfin, il faut savoir que l’obtention d’une autorisation ESTA n’assure pas encore de pouvoir accéder au sol américain. Une fois aux frontières des USA, y pénétrer est conditionné par un aval donné par le Service des douanes et protection des frontières américaines.

Formulaire ESTA

Les formulaires ESTA s’articulent autour de trois parties essentielles et sont faciles à remplir. Sur esta-online-usa.org par exemple, une équipe vous accompagne à chaque étape pour que votre demande ne soit pas rejetée.

La première partie du formulaire aborde les questions relatives à l’identité du demandeur d’autorisation (ses nom et prénom, son sexe, sa date et son lieu de naissance, etc.). Ensuite, les informations relatives au passeport sont abordées dans la deuxième partie du formulaire. Il s’agit entre autres du numéro du passeport, de la date de délivrance et de la date d’expiration. Cette partie renseigne aussi les informations relatives aux détails du voyage du demandeur (en l’occurrence, le nom de la compagnie aérienne, le numéro de vol, les dates aller et retour du vol, mais aussi l’adresse de l’hébergement et le motif du séjour). Enfin, la dernière partie porte sur des questions relatives à l’état de santé actuel et passé ainsi qu’aux démêlés avec la justice.

Coût de la demande d’autorisation d’ESTA

Vous avez la possibilité de faire votre demande d’autorisation directement sur le site dédié à cet effet par les autorités américaines. Dans ce cas, la demande d’autorisation d’ESTA vous coûtera 14 $. Ce processus présente de nombreux inconvénients pour vous et pourrait entraîner le refus de votre demande. Par contre, avec une demande d’autorisation d’ESTA pour les USA sur esta-online-usa.org, vous avez toute une équipe expérimentée qui travaille à présenter le meilleur dossier pour vous. Vous aurez votre autorisation dans les délais (72 h) et vous éviterez d’engager plusieurs fois des ressources pour une seule demande. Le mode de règlement se fait directement en ligne par les cartes de paiements MasterCard, American Express, Gold, etc.

Que faire en cas de refus d’une autorisation d’ESTA ?

Il est important, pour ne pas être exposé au refus de votre demande d’autorisation, de solliciter les services d’expert. En choisissant ESTA pour les USA sur esta-online-usa.org, vous êtes moins exposés à un refus de votre autorisation. En cas de refus, vous devrez vérifier les éléments suivants : votre état civil, le numéro de passeport et plus spécifiquement la date de délivrance et la date d’expiration, la compagnie qui assure votre trajet, le numéro de billet de vol en aller-retour, la durée maximale de votre séjour qui doit être de 90 jours et la sincérité de vos antécédents médicaux et judiciaires. Toutefois, en cas de refus, vous devrez attendre 10 jours avant de reprendre le processus de demande d’autorisation ESTA.

Les autorités américaines ont la latitude de refuser l’octroi d’une autorisation d’ESTA. Si les informations fournies ne présentent aucune erreur, cette éventualité est à envisager. Au cas où une demande d’autorisation d’ESTA vous serait refusée, vous n’aurez plus d’autre choix que de vous soumettre à la longue procédure d’obtention de visa. Pour cela, vous devrez vous rendre dans un consulat ou une ambassade américaine de votre pays pour faire la demande du visa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here